Immunologie

Immunologie · 13. septembre 2020
Beaucoup de sportifs sont asthmatiques, en nombre sans cesse croissant d’ailleurs. Plusieurs pistes ont été explorées pour tenter d’expliquer ce phénomène. La pollution, la prise de médicaments ont été souvent évoqués. De récentes données suggèrent un rôle majeur de notre alimentation dans ce processus.
Immunologie · 08. août 2020
L'intolérance au gluten (la protéine constitutive du blé et des céréales dérivés), concerne une fraction non négligeable de la population, puisqu'en Europe l'une de ses formes sous laquelle elle s'exprime, la maladie coeliaque, touche une personne sur 300, principalement des femmes. Et parmi eux on compte un certain nombre de sportifs, y compris au plus haut niveau.

Immunologie · 06. juin 2020
Même les sportifs les plus maigres d’entre nous possèdent suffisamment de graisses de réserve pour enchaîner plusieurs lectures successives de votre revue favorite sans manger. Grâce à un pannicule adipeux, localisé essentiellement sur le ventre, que d’aucuns considèrent comme une masse inerte plus ou moins inutile. C’est loin d’être le cas.
Immunologie · 22. avril 2020
Vous avez sans doute, comme beaucoup de sportifs, un ongle abîmé ou une mycose dans le pli du genou. Rien de grave, pensez-vous. Vous avez raison : Vous risquez seulement d’y briser votre carrière…

Immunologie · 22. février 2020
Certains adeptes des épreuves de grand fond échouent systématiquement dans leurs tentatives à cause de défaillances retentissantes, liées à des crampes ou à de grands coups de fatigue. D’autres passent à travers. La susceptibilité à faillir ne semble pas seulement dépendre du contenu de l’entraînement. Mais beaucoup plus de facteurs génétiques, qui déterminent ce qu’on nomme « l’endurance métabolique ». De récents travaux vont dans ce sens. LE RÈGNE DE L’INDICIBLE...
Immunologie · 11. novembre 2019
Interview réalisée par Marion Kaplan Pour ceux qui ne l'auraient pas lu, je vous invite à prendre connaissance de l'article sur le candida Albicans que j'ai fait suite à mon entretien avec Denis Riché. Cette interview est la suite de nos échanges à bâtons rompus ... Elle complémente les éléments énoncés précédemment. Marion Kaplan : Pour l’hypothyroïdie a t’on besoin d’hormones thyroïdiennes ? Un peu d’iode peut-être ? Denis Riché : Non, ça n’est pas forcément un...

Immunologie · 10. novembre 2019
Alors que ces bactéries bénéficient de plus en plus d’études mettant en évidence leurs effets favorables, un chercheur français est venu jeter un pavé dans la mare l’an dernier. Selon lui, les probiotiques feraient grossir. Exit les yaourts ? L’EMPIRE DES PROCARYOTES… En septembre 2009, le Pr Didier Raoult, de la faculté de médecine de Marseille-2, a affirmé que certaines espèces de Lactobacillus peuvent entraîner une prise de poids significative non seulement chez les...
Immunologie · 10. novembre 2019
La mortalité cardio-vasculaire continue de frapper durement les populations des pays occidentaux ou émergents. Parmi les facteurs qui y contribuent, les scientifiques pointent depuis une quarantaine d’années la responsabilité d’une consommation excessive de viande rouge. C’est vrai, mais pas pour les raisons qu’ils croient… CE FUT D’ABORD LA FAUTE AU GRAS… Depuis l’époque des chasseurs-cueilleurs, la viande a bénéficié d’une valeur symbolique et a occupé une place de...

Immunologie · 10. novembre 2019
Les experts attribuent l’effet cardio-protecteur des poissons gras à leur richesse en « oméga 3 »… Et s’ils avaient tout faux ? DU POISSON GRAS ?… Les experts nous le serinent à longueur de journée : Les « oméga 3 » sont bons pour le cœur. Ils pointent ainsi que, quand on compare les populations entre elles, plus elles consomment de poisson, et plus le risque de développer une maladie cardiovasculaire est faible. Le consensus scientifique actuel attribue cet effet bénéfique...
Immunologie · 10. novembre 2019
Souvent, pour juger du risque cardio-vasculaire d’un patient on pratique la mesure du taux de cholestérol, des fractions « LDL » et « HDL », du taux de triglycérides et de la glycémie à jeun. Avec un succès équivalent, on pourrait lire les lignes de la main. Explications… LE BOUCHON DE GRAISSES… Une grande théorie a longtemps eu cours concernant la pathogénie et l’étiologie de l’athérothrombose. Elle partait de ce que l’on voyait à l’œil nu, l’infiltration...

Afficher plus